Prévoyance des salariés : que savoir ?

Accueil chercher une assurance Prévoyance des salariés : que savoir ?

Bien qu’il soit obligatoire, le régime de la sécurité sociale arrive rarement à couvrir tous les risques encourus par le salarié. La prévoyance des salariés est une garantie qui permet aux travailleurs d’être couverts en cas de survenance des risques qui exigent un véritable investissement. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce dispositif.

Qu’est-ce que la prévoyance des salariés ?

La prévoyance des salariés est un contrat d’assurance qui, instauré au sein des entreprises, offre une protection sociale aux travailleurs. Elle permet aux salariés de compléter les offres obligatoires du régime de la sécurité sociale. Plus connue sous le nom de la prévoyance collective, elle octroie une sécurité essentielle aux salariés, mais également à leur famille. Cette approche permet à ces derniers d’obtenir une indemnisation en cas d’invalidité, d’incapacité permanente, d’arrêt de travail ou de décès.

Comment fonctionne-t-elle ?

Pour commencer, il vous faudra souscrire un contrat d’assurance pour mettre en œuvre une garantie prévoyance. Une fois la souscription effectuée, vous devez verser une cotisation mensuelle comme l’exigent tous les types de contrats d’assurance. Ainsi, vous pourrez profiter des avantages nécessaires pour faire face aux risques particuliers.

De même, les cotisations permettent à l’assuré de bénéficier d’une rente ou d’un capital lors de la survenance des risques pour lesquels il se sera protégé. Par ailleurs, il est primordial que vous gardiez à l’esprit que vous ne recevrez pas de remboursement en l'absence du risque.

Que couvre la prévoyance des salariés ?

L’assurance prévoyance couvre plusieurs risques. En fonction de la loi n°89-1009 du 31-12-1989, les risques pris en charge par cette garantie sont l’invalidité ou l’incapacité de travail, l’atteinte à l’intégrité physique ainsi que le décès. Il s’agit en effet des risques qui sont réputés pour leur capacité à engendrer d’énormes difficultés financières.

La rente est versée soit au conjoint soit aux enfants en cas de décès du salarié. De ce fait, le remboursement en fonction des cas peut prendre la forme d’une rente d’éducation pour financer les études des enfants. Dans le cas de l’incapacité de travail, la rente prend la forme d’une indemnité journalière qui se perçoit par le bénéficiaire sur une durée de trois ans au maximum.

Quelles sont les principales garanties de ce système ?

La première garantie offerte par l’assurance prévoyance est liée aux accidents de la vie. Cette couverture prend tout son sens dans la mesure où un accident peut arriver n’importe quand, à n’importe quel moment (en voiture, au sport, dans la rue, etc.). Très importante, elle couvre entre autres tous les types d’accidents de la vie (médical, agressions, catastrophes naturelles, chutes, etc.).

Ensuite, vous trouverez la garantie décès et obsèques. Le but de la garantie décès est de permettre à la famille du salarié de bénéficier d’un capital en cas de décès de l’assuré. Les garanties obsèques quant à elles permettent à la famille d’organiser l’enterrement de l’assuré.

Elles assistent également les proches de l’assuré dans les démarches liées à l’enterrement. Les assureurs proposent plusieurs autres garanties parmi lesquelles vous trouverez la garantie hospitalisation et la garantie dépendance. Le choix est fonction du profil assuré.

Quelle assurance choisir pour son patrimoine immobilier ?

Faire l’inventaire de tout son patrimoine est un moyen élémentaire pour se protéger soi-même et sa famille contre le manque (le besoin). Le patrimoine...

Entreprise : comment bien assurer les locaux de chantier ?

Parfois, les dommages subis par les locaux du chantier peuvent vous faire courir des risques énormes, car ces derniers peuvent ralentir et menacer la...

Assurance Auto : quelle procédure suivre après un accident ?

Un accident de voiture est vite arrivé et nul n’est à l’abri de ce danger. Quelle que soit l’étendue des dégâts, vous devez suivre...

Assurance décennale : qui a l’obligation d’y adhérer ?

En France, l’assurance décennale est encadrée par loi Spinetta, et ce, depuis le 4 janvier 1978. Cette mesure étatique s’adresse en réalité à tous...